Trois expositions à Paris

Les Américains à l'honneur  Abonné

Par
Publié le 17/11/2016
Art-Grant Wood

Art-Grant Wood
Crédit photo : THE ART INSTITUTE, CHICAGO

Le musée de l'Orangerie a réuni une cinquantaine de toiles qui témoignent de « la peinture américaine des années 1930 » (1). L’effondrement de la bourse de New York, le 29 octobre 1929, marque le début de la grande dépression aux États-Unis. Choc économique et crise de conscience entraînent un renouveau de la peinture, qui questionne l’identité américaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte