L'électro à la Philharmonie

Par
Didier Pennequin -
Publié le 15/04/2019

Tandis que le Musée national de l'histoire de l'immigration s'intéresse aux « Music Migrations » Paris-Londres de 1962 à 1989, la Philharmonie de Paris invite jusqu'au 11 août à se plonger dans l'électro, de Kraftwerk à Daft Punk. Une exposition « mise en musique » par Laurent Garnier (11 mixes retraçant l'histoire de la dance music électronique) et scénographiée par 1024 architecture (https://philharmoniedeparis.fr).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?