Propos de confinement

Le temps de la réflexion  Abonné

Par
Publié le 10/11/2020
Gilles Legardinier, Björn Larsson, Marie Robert, Christine Jordis : chacun de ces auteurs invite à profiter de l’arrêt de la course du temps pour s’interroger sur ce qui compte vraiment pour soi, sur le poids de la société sur sa vie personnelle, sur l’effort à accomplir pour tendre vers le bonheur. Dans le sillage de Véronique Aïache, qui vante l’art d’être seul(e)

* « Non, je ne suis jamais seul avec ma solitude », chantait Georges Moustaki… Pour les autres, ceux qui la fuient à tout prix, la journaliste Véronique Aïache, habituée des petits ouvrages prônant « L’Art de… », fait aujourd’hui un « Éloge de la solitude » (1) particulièrement adapté au contexte actuel. À condition de transformer l’isolement et le repli sur soi en solitude et repli en soi. Elle ne manque pas d’arguments et a même préparé un petit guide de pratiques en solitaire !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte