Le tai-chi-chuan réduirait le risque de chute chez les personnes âgées

Par Charlène Catalifaud
Publié le 10/09/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

Pour réduire le risque de chute chez les personnes âgées à risque, la pratique « sans équipement et peu coûteuse » du tai-chi-chuan semble plus efficace que des exercices plus conventionnels tels que des étirements, selon une étude américaine (Oregon, États-Unis) publiée dans le « JAMA Internal Medicine ».

Cet essai a inclus 670 adultes de plus de 70 ans ayant chuté au cours de l'année précédant l'inclusion ou ayant une mobilité réduite, suivis pendant 6 mois. Ils ont été répartis en trois groupes d'intervention distincts.

Le premier groupe bénéficiait de séances de tai-chi-chuan selon un programme spécifiquement adapté aux personnes âgées souffrant de troubles de l'équilibre. Ce programme a été développé par un chercheur de l'Oregon Research Institute.

Le deuxième groupe pratiquait des exercices multimodaux (exercices d'équilibre, d'aérobic…), et le dernier groupe effectuait des exercices d'étirement.

L'incidence des chutes était significativement plus faible chez les personnes ayant pratiqué du tai-chi-chuan. En effet, cette pratique est associée à une réduction du risque de chute de 58 % par rapport au groupe « étirement » et de 31 % par rapport au groupe « exercices multimodaux ».

« Ces résultats suggèrent l'utilité d'une intervention sans équipement, peu coûteuse et sans contrainte spatiale pour résoudre le problème clinique des chutes et des déficits d'équilibre dans la population âgée », soulignent les auteurs.