Rééditions

Le passé se conjugue au présent

- Publié le 19/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Errol Garner

Errol Garner
Crédit photo : DR

L’œil toujours pétillant, souvent assis sur un ou plusieurs bottins en raison de sa petite taille, Erroll Garner (1921-1977) grognait et savourait un plaisir immense et jouissif quand il laissait vagabonder ses doigts sur le clavier de son piano.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?