IDEES - Dans un monde sans cachette

Le narcisse et la violette  Abonné

Publié le 02/12/2013
1385950452477340_IMG_116921_HR.jpg

1385950452477340_IMG_116921_HR.jpg

AVEC « les Miroirs des princes », l’écrivain-psychanalyste Michel Schneider signe un petit essai corrosif et enlevé sur l’obscénité narcissique de ceux qui nous gouvernement, qu’il inscrit dans un triangle symbolique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte