Des États-Unis à la Pologne

Le jazz comme idiome commun  Abonné

Par
Didier Pennequin -
Publié le 30/06/2020
Une vocaliste renommée, Norah Jones, et des musiciens américains et polonais pratiquent le même langage, celui du jazz.

* Quand en 2002 son premier album, « Come Away With Me », empoche pas moins de cinq Grammy, le monde de la musique se dit qu'une étoile est née avec Norah Jones, l'une des filles du sitariste indien Ravi Shankar. D'autres récompenses suivront (quatre Grammy de plus), et la chanteuse, compositrice et pianiste, la quarantaine aujourd'hui, va réussir à vendre plus de 50 millions de disques dans le monde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte