Les pages du 7e art

Le festival entre les lignes  Abonné

Publié le 11/05/2015

Publié pour l’occasion, « le Festival n’aura pas lieu » (Grasset) est un roman très autobiographique de Gilles Jacob, qui fut délégué général puis président du festival de Cannes ; il y revient sur l’âge d’or de la manifestation, des années 1950 à 1970. Dans un autre registre, la journaliste Sophie Coignard dénonce, dans « Razzia sur la Riviera » (Fayard), la face cachée de ce coin de paradis : corruption, spéculation immobilière, loi Littoral à deux vitesses, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte