Piano sur CD

Le choc des générations  Abonné

Publié le 26/01/2015
1422238394578933_IMG_145773_HR.jpg

1422238394578933_IMG_145773_HR.jpg

1422238397579245_IMG_145776_HR.jpg

1422238397579245_IMG_145776_HR.jpg

1422238396579241_IMG_145775_HR.jpeg

1422238396579241_IMG_145775_HR.jpeg

1422238398579244_IMG_145777_HR.jpg

1422238398579244_IMG_145777_HR.jpg

Classique

Priorité aux grands anciens et disparus, comme le Chilien Claudio Arrau, dont la carrière a duré près de quatre-vingts ans. Dans « Rarities 1929-1951 », on découvre le répertoire qui fut, dans ses années de formation, la base de celui de ses années de maturité : Beethoven, Mozart, Liszt, Brahms. Des enregistrements en 78 tours des années 1930 voisinent avec d’autres plus tardifs pour le microsillon, tous habités par la foi d’un artiste hors pair, qui aimait le studio d’enregistrement comme une expérience différente du concert (3 CD, Warner Classics).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte