Il était médecin... aussi

L’audacieux Dr Boulgakov

Par Adrien Renaud
Publié le 06/08/2019
- Mis à jour le 06/08/2019

Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) compte parmi les plus grands auteurs russes, toutes époques confondues. Mais avant d’embrasser la carrière littéraire, le romancier a exercé la médecine, expérience dont témoignent plusieurs récits largement autobiographiques. Pendant l’été, « le Quotidien » donne un coup de projecteur sur d’illustres personnages dont on a (parfois) oublié qu’ils étaient médecins aussi.

Crédit photo : DR

Un chat diabolique. Un Ponce Pilate luttant contre les céphalées. Un violent accident de tramway. Un vol de sorcière au-dessus de la Sainte Russie. Et de l’amour, beaucoup d’amour. Tels sont quelques-uns des ingrédients du Maître et Marguerite, chef-d’œuvre posthume de Mikhaïl Boulgakov. Le romancier a consacré douze ans de sa vie à la rédaction de ce texte. Un temps presque équivalent à celui qu’il passe à étudier et pratiquer la médecine.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?