IDEES - Un épisode initiatique

L’amour s’en va, tout fou Lacan  Abonné

Publié le 02/05/2012
1335954064344048_IMG_82974_HR.jpg

1335954064344048_IMG_82974_HR.jpg

PSYCHANALYSTE cultivé, malicieux et lacanien – trois qualificatifs à ne pas disjoindre –, l’homme a choisi la littérature pour mettre son sujet en perspective. Ce sont les souffrances du jeune Werther, le personnage de Goethe, dont le désarroi et le suicide conduisent au déchiffrage de la passion amoureuse.

Werther est tombé amoureux de Charlotte, fiancée à Albert. Le coup de foudre a lieu, car elle semble douce, porte une robe blanche avec des nœuds roses. Werther, lui, s’est mis en costume d’amour, veste bleue et gilet jaune.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte