CINEMA - « Camille redouble », de Noémie Lvovsky

L’âge des possibles  Abonné

Publié le 19/09/2012
1348017183371222_IMG_89342_HR.jpg

1348017183371222_IMG_89342_HR.jpg
Crédit photo : A. BORREL/F COMME FILM

ON CONNAÎT presque mieux Noémie Lvovsky comme comédienne que comme réalisatrice, grâce aux nombreux seconds rôles qu’elle a marqués de son empreinte depuis celui de la sœur d’Yvan Attal dans « Ma femme est une actrice » en 2001 (« les Adieux à la reine », « l’Apollonide », « Actrices »...). « Je joue, j’adore ça, mais je ne suis pas comédienne », tient-elle à préciser. Elle est avant tout scénariste et réalisatrice et signe son 5film (6e si on compte « Petites », fait pour la télévision), le premier, « Oublie-moi », datant de 1994.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte