« Twelve Years a Slave », de Steve McQueen

La vérité de l’esclavage  Abonné

Publié le 23/01/2014
1390443310490433_IMG_120594_HR.jpg

1390443310490433_IMG_120594_HR.jpg
Crédit photo : DR

1390443309490150_IMG_120556_HR.jpg

1390443309490150_IMG_120556_HR.jpg
Crédit photo : DR

Cinéma

Un homme libre se retrouve esclave, vivant dans sa chair et dans son esprit la souffrance d’être traité comme un animal, voire pire. Il s’appelle Solomon Northup et a raconté, dans un livre publié en 1853, ses douze ans d’esclavage en Louisiane, après avoir été enlevé. Le Congrès a interdit en 1807 l’importation d’esclaves et, avec 13 États esclavagistes (contre 13 abolitionnistes), en ces années qui précèdent la guerre de Sécession, la traite des Noirs est très lucrative.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte