JAZZ-ROCK - Chanteuses d’aujourd’hui

La romance vocale  Abonné

Publié le 07/10/2013
1381108491459249_IMG_112263_HR.jpg

1381108491459249_IMG_112263_HR.jpg
Crédit photo : M. STAUFFER

* Il y a tout juste 50 ans, le saxophoniste Stan Getz enregistrait, avec Joao et Astrud Gilberto, un disque éponyme et historique, qui lançait le mariage entre la bossa nova et le jazz et une mode qui est toujours d’actualité. À preuve, le dernier CD de Stacey Kent, « The Changing Lights » (Parlophone). Mêmes ingrédients mélodiques, y compris la reprise d’un succès planétaire, « One Note Samba » (« Samba de una nota »), même approche, avec l’aide de son mari le saxophoniste/flûtiste anglais Jim Tomlinson, même esprit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte