ARTS - À Paris, au musée d’Orsay

La passion française des Hays  Abonné

Publié le 13/06/2013
1371086036439691_IMG_106740_HR.jpg

1371086036439691_IMG_106740_HR.jpg
Crédit photo : J. SCHWEIKERT

SPENCER HAYS fait fortune à la Southwestern Company de Nashville, après un début de vendeur de porte-à-porte. Dans les années 1970, il achète, avec sa femme Marlene, des tableaux de peintres américains du XIXe siècle. Très vite, leur goût s’affirme de manière très personnelle, les Nabis et les symbolistes deviennent leur passion. Pour abriter leur collection, ils construisent à Nashville une réplique de l’hôtel de Noirmoutier de Paris et le décorent avec des meubles du XVIIIsiècle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte