À Paris, au musée Jacquemart-André

La légèreté des fêtes galantes  Abonné

Publié le 20/03/2014
1395281885506551_IMG_125280_HR.jpg

1395281885506551_IMG_125280_HR.jpg
Crédit photo : NATIONAL GALLERY OF ART

Art

Formé chez un décorateur de théâtre et un spécialiste de l’arabesque, Watteau, dessinateur infatigable (« la Femme au papillon »), saisit l’instantanéité du moment, la vivacité des expressions, la souplesse et le chatoiement des tenues. Il s’inspire des parcs et utilise son talent de coloriste (« l’Isle de Cythère ») pour créer un monde de légèreté en opposition avec la peinture d’histoire de son temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte