La deuxième mort du Dr Galipeau  Abonné

Publié le 11/01/2016

On l’enterre demain mais dans le film qui nous intéresse ici, il est déjà mort.

En Léon Galipeau, rôle phare du « Viager » (Pierre Tchernia, 1972), Michel Galabru cassait sa pipe au bout de quelques bobines.

Le scénario du film, signé René Goscinny, reposait tout entier sur une erreur de diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte