Les portraitistes florentins au musée Jacquemart-André

À la cour des Médicis

- Publié le 24/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Cosme de Médicis à 40 ans, par Bronzino, 1560

Cosme de Médicis à 40 ans, par Bronzino, 1560
Crédit photo : THE ALANA COLLECTION, NEWARK, DELAWARE

Après la mort de Laurent le Magnifique en 1492, c’est la république de Savonarole qui s’installe à Florence et les Médicis n’y reviendront qu’en 1512. Ils seront soutenus par la présence de deux papes Médicis à Rome, Léon X et Clément VII. L’art du portrait va être représentatif de l’évolution de la vie politique et de la société.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?