TOURISME - Pagan et autres lieux vénérés

La Birmanie des sortilèges  Abonné

Publié le 29/11/2012
1354155782393046_IMG_94700_HR.jpg

1354155782393046_IMG_94700_HR.jpg
Crédit photo : B. BARBIER

1354155783393045_IMG_94701_HR.jpg

1354155783393045_IMG_94701_HR.jpg
Crédit photo : B. BARBIER

1354155781382007_IMG_94699_HR.jpg

1354155781382007_IMG_94699_HR.jpg
Crédit photo : PHOTOS BRUNO BARBIER

LES HOMMES de Pagan, fondée en 849, furent des bâtisseurs : 13 000 édifices religieux, stupas, pagodes, temples élevés dans la plaine de l’lrrawady en deux siècles. II en reste aujourd’hui un peu plus de 2 000. On peut imaginer l’émerveillement de Kubilai Khan, l’empereur mongol de la Chine, en entrant dans Pagan vaincue par une belle journée de 1287. « C’était comme aujourd’hui, en plus grand », dit le gardien du temple Ananda en tentant de recenser tous les monuments fantômes qui émergent de la brume matinale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte