« L’Homme irrationnel », « Crimson Peak »

Inspiration perdue, fantômes retrouvés  Abonné

Publié le 15/10/2015
" Crimson Peak »

" Crimson Peak »
Crédit photo : UNIVERSAL PICTURES

" Crimson Peak »

" Crimson Peak »
Crédit photo : UNIVERSAL PICTURES

Un professeur de philo incarné par Joaquin Phoenix, c’était de bon augure. Encadré par Emma Stone et Parker Posey, cela ne nuisait pas. Et pourtant « l’Homme irrationnel » ne fait guère rire, pas plus que réfléchir, même s’il agite de grandes questions philosophiques ou pseudo philosophiques telles que l’acte gratuit ou le libre arbitre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte