Nouveautés d'Outre-Manche

Ici Londres !  Abonné

Par
Didier Pennequin -
Publié le 14/10/2019
Depuis des décennies, le jazz made in England a rarement montré une telle vivacité et une réelle innovation. État des lieux avant un Brexit annoncé.
Ashley Henry

Ashley Henry
Crédit photo : MAX FAIRCLOUGH

Ce qui caractérise souvent le nouveau jazz anglais, c'est sa notion de « passerelle » (clin d'œil au tunnel sous la Manche ?) entre les musiques actuelles. Ainsi Ashley Henry. Encensé par le groupe français Christine and the Queens, dont il avait assuré les premières parties avant de le rejoindre momentanément, le jeune (26 ans) claviériste prodige londonien, enfant de la diaspora jamaïcaine, avoue que sa culture, « c'est le grime, le broken beat et les sound systems ». Traduction : des musiques hyperurbaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte