IDEES - Deux essais sur l’artificialisation de nos vies

Humain, trop inhumain  Abonné

Publié le 14/01/2013
1358129865401008_IMG_96713_HR.jpg

1358129865401008_IMG_96713_HR.jpg

1358129866401010_IMG_96714_HR.jpg

1358129866401010_IMG_96714_HR.jpg

LA SCÈNE primitive de « l’Homme simplifié » est bien connue. En liaison avec un service téléphonique, et après un quart d’heure de Vivaldi, un automate à la voix inhumaine vous somme de prononcer des mots ou vous réoriente par la brutale infonction « Appuyez sur la touche étoile ». C’est ainsi que les technologies d’(information et de communication nous restreignent de plus en plus à des choix binaires, nous plongent dans un monde simplifié, robots reproduisant des robots.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte