Streaming, visioconférence, smartphones...

Heurs et malheurs de la high-tech  Abonné

Par
Mostefa Brahim -
Publié le 15/05/2020
La high-tech s’est adaptée avec plus ou moins de réussite – économique, morale – à la situation de crise sanitaire. Les maîtres du numérique en ont pour la plupart tiré profit, et tandis que la pandémie faisait le lit des profiteurs, sont apparus les arnaqueurs.
La visioconférence en très forte progression

La visioconférence en très forte progression
Crédit photo : MICROSOFT TEAMS

Vilipendés et menacés hier, les géants de la tech, qui sont par essence les entreprises de la dématérialisation et de la distanciation sociale, ont répondu aux besoins d’une population confinée et ont été immédiatement récompensés : Google (+ 13 %), Microsoft (+ 15 %), Facebook (+ 18 %), Amazon (+ 26 %) et même Apple, en dépit des fermetures des usines chinoises et de ses magasins (+ 1 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte