Héros récurrents en série  Abonné

Publié le 05/06/2012
1338858891353632_IMG_85046_HR.jpg

1338858891353632_IMG_85046_HR.jpg

1338858892353634_IMG_85048_HR.jpg

1338858892353634_IMG_85048_HR.jpg

1338858890353631_IMG_85045_HR.jpg

1338858890353631_IMG_85045_HR.jpg

1338858893353636_IMG_85050_HR.jpg

1338858893353636_IMG_85050_HR.jpg

1338858895353638_IMG_85052_HR.jpg

1338858895353638_IMG_85052_HR.jpg

1338858893353635_IMG_85049_HR.jpg

1338858893353635_IMG_85049_HR.jpg

1338858887353625_IMG_85040_HR.jpg

1338858887353625_IMG_85040_HR.jpg

1338858891353633_IMG_85047_HR.jpg

1338858891353633_IMG_85047_HR.jpg

1338858890353630_IMG_85044_HR.jpg

1338858890353630_IMG_85044_HR.jpg

1338858894353637_IMG_85051_HR.jpg

1338858894353637_IMG_85051_HR.jpg

1338858888353628_IMG_85042_HR.jpg

1338858888353628_IMG_85042_HR.jpg

1338858889353629_IMG_85043_HR.jpg

1338858889353629_IMG_85043_HR.jpg

ON RETROUVE, dans « le Pouce de l’assassin » (1), Keller, le tueur à gages philatéliste cher à l’Américain Lawrence Block. Toujours prêt à exécuter quelqu’un et toujours aussi méticuleux et efficace, il nous entraîne d’affaire en affaire jusqu’au jour où, à force de subir des sales tours, il comprend qu’il est lui-même sur la liste d’un autre tueur à gages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte