Ces patients qui ont changé les neurosciences

H. M., le patient le plus mémorable des neurosciences

Publié le 31/07/2019

Souffrant d’épilepsie rebelle, H. M. devient amnésique après une ablation bilatérale massive des structures temporales internes. Ce cas, le plus étudié de l’histoire des neurosciences, a permis de mieux comprendre les circuits anatomiques et les processus cognitifs. Pendant l'été, « le Quotidien » revisite les neurosciences à travers des cas cliniques célèbres.

Henry Gustav Molaison

Henry Gustav Molaison
Crédit photo : DR

Pendant de très longues années, il n’a été connu des neuropsychologues et neuroscientifiques que par ses seules initiales : H.M. On a appris son nom qu’en 1996 par son biographe. Ce patient, décédé le 2 décembre 2008 à l’âge de 82 ans d’une insuffisance respiratoire, est assurément celui qui a été le plus intensivement étudié dans l’histoire des neurosciences. Durant de très longues années, il a également été le seul patient pour lequel on connaissait la nature des lésions sans pour autant disposer de moyens modernes d’imagerie cérébrale. Les premières images par IRM du cerveau de H.M.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)