Une nouvelle moisson de thrillers

Géopolitique, action ou psychologie  Abonné

Publié le 07/04/2015

L’Afghanistan en 2008, miné par la guerre, le trafic de drogue et la corruption, est le décor principal de « Pukhtu » (1), de DOA, qui a reçu deux fois le Grand Prix de littérature policière (pour « Citoyens clandestins » et « l’Honorable société »). Le pseudonyme de l’auteur fait référence au film noir « Dead On Arrival » et le terme Pukhtu, apprend-on, renvoie aux valeurs d’honneur du peuple pachtoune.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte