Vies et Destins à l’Opéra de Lyon

Festival houleux

Par
Olivier Brunel -
Publié le 25/03/2019
Opéra-Didon 2

Opéra-Didon 2
Crédit photo : BLANDINE SOULAGE

Avec « Didon et Énée, remembered », le metteur en scène hongrois David Marton, basé à Berlin, revisite l'opéra de Purcell, y ajoutant des textes de Virgile et des compositions et improvisations du jazzman finlandais Kalle Kalima, qui tenait aussi la partie de guitare électrique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?