Agression sexuelle, viol, prostitution, travestissement

Faces cachées et exposées de la sexualité  Abonné

Par
Martine Freneuil -
Publié le 16/09/2019
L'accusation de viol peut faire voler en éclats une parfaite construction sociale (Karine Tuil), disloquer le couple le plus uni (Tayari Jones), regrouper une famille contre la victime (Mazarine Pingeot) ou être dévoilée après des générations de silence (Mathieu Deslandes-Zineb Dryef). Emma Becker témoigne de ses deux années de travail dans une maison close et Julien Dufresne-Lamy de trente ans de culture « drag ».

Après la violence et les crispations identitaires abordées dans « l’Insouciance », Karine Tuil poursuit, dans « les Choses humaines » (1), son onzième roman, son analyse du monde contemporain. À travers la chute brutale d’un homme de pouvoir et de sa famille suite à un scandale sexuel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte