Et aussi  Abonné

Publié le 15/10/2012
1350296997379134_IMG_91084_HR.jpg

1350296997379134_IMG_91084_HR.jpg

1350296998379135_IMG_91085_HR.jpg

1350296998379135_IMG_91085_HR.jpg
Crédit photo : YOCOM

Sergiu Celibidache

Il faut avoir vu diriger le Roumain Sergiu Celibidache (1912-1996), et cela les Parisiens qui fréquentaient les salles de concert dans les années 1970 et 1980 ont pu le faire souvent, (les autres n’ayant plus que le DVD pour cela) pour comprendre ce que charisme musical veut dire. Les textes et entretiens aujourd’hui réunis sous le titre « la Musique n’est rien » permettent d’aller plus loin dans cette voie (Actes Sud, 333 p., 29 euros). Même si parfois on a l’impression que le chef d’orchestre veut faire dire à la musique plus que ce qu’elle n’exprime.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte