CLASSIQUE - « The Pilgrim’s Progress », à l’opéra de Londres

En route pour la Cité céleste  Abonné

Publié le 26/11/2012
1353896220391568_IMG_94371_HR.jpg

1353896220391568_IMG_94371_HR.jpg
Crédit photo : DR

L’ENGLISH NATIONAL OPERA (ENO) met un point d’honneur à rendre justice aux compositeurs britanniques. Après « Sir John in Love » et « Riders to the Sea », c’est au tour de «The Pilgrim’s Progress » d’être révélé aux nouvelles générations. Certes, un enregistrement de Sir Adrian Boult de 1970/1971, réédité récemment par EMI Classics, permettait à curieux et passionnés de découvrir cette œuvre mystique, qui occupa Ralph Vaughan William pendant un demi-siècle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte