La foi qui sauve

Dieu au secours de la résilience  Abonné

Par
Publié le 13/11/2017
Idées-Psychothérapie de Dieu

Idées-Psychothérapie de Dieu

Cette interrogation est le support du début de l'ouvrage, consacré aux 300 000 enfants morts dans les récentes guerres. Enfants enrôlés dans la guerre de Sécession, la Commune, le nazisme ou le djihadisme, souvent coupés à jamais de la chaleur du milieu familial et qui ont pu, selon l'auteur, demander à Dieu pourquoi il ne les avait pas aidés. Tout comme Élie Wiesel, plongé à 14 ans dans l'enfer d'Auschwitz, s'est interrogé sur le « silence de Dieu ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte