CLASSIQUE - Un nouveau « Boléro » et « La Gioconda »

Deux premières à l’Opéra  Abonné

Publié le 13/05/2013
1368434872431236_IMG_104675_HR.jpg

1368434872431236_IMG_104675_HR.jpg
Crédit photo : OPÉRA DE PARIS/A. POUPENEY

1368434879431254_IMG_104676_HR.jpg

1368434879431254_IMG_104676_HR.jpg
Crédit photo : OPÉRA/A. MESSANA

IL EST RARE que les programmes en plusieurs parties du Ballet de l’Opéra de Paris soient aussi équilibrés et passionnants que celui qu’il offre en mai au Palais Garnier et qui inscrit, avec une nouvelle chorégraphie du « Boléro » de Ravel, la seconde création au programme de cette saison. « L’Oiseau de feu », de Béjart (1970), créé par le Ballet de l’Opéra de Paris, n’a pas pris une ride. Le jeune danseur étoile Mathias Heymann, de retour après une longue convalescence, donne un relief éclatant au rôle de l’Oiseau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte