Preljocaj et Neumeier créent à Paris

Deux chorégraphes majeurs  Abonné

Publié le 02/03/2015
1425262380589751_IMG_148506_HR.jpg

1425262380589751_IMG_148506_HR.jpg
Crédit photo : J.-CL. CARBONNE

1425262379589744_IMG_148505_HR.jpg

1425262379589744_IMG_148505_HR.jpg
Crédit photo : A. RAY/OPÉRA DE PARIS

Danse

Angelin Preljocaj surprendra toujours son public ! Il se renouvelle et passe volontiers de spectacles grand public, tel « Blanche Neige », qui a fait le tour du monde, à d’autres plus intimes, comme récemment l’admirable « Ce que j’appelle oubli », sur un texte de Laurent Mauvignier, avec qui il va de nouveau collaborer cet été en Avignon. Sans parler des grands classiques que sont « le Parc », créé pour le Ballet de l’Opéra de Paris, ou son mythique « Roméo et Juliette », dans des décors urbains futuristes d’Enki Bilal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte