Les romans de l’été (5)

Détente à tous les étages

Par
Martine Freneuil -
Publié le 09/07/2018
LUn karma parfait

LUn karma parfait

L-Si on dansait

L-Si on dansait

L-Guide astrologique des coeurs brisés

L-Guide astrologique des coeurs brisés

L-L'irrésistible histoire du Café

L-L'irrésistible histoire du Café

L-Click & Love

L-Click & Love

L-Les Suprêmes

L-Les Suprêmes

L-Crime et déluge

L-Crime et déluge

L-L'enfer de l'amour

L-L'enfer de l'amour

L-Le Rocker en pantoufles

L-Le Rocker en pantoufles

Violoncelliste professionnel, Edward Kelsey Moore connaît la musique, celle aussi du best-seller. Après avoir chanté les Seventies dans « les Suprêmes » (2014), il met à nouveau en scène, dans « les Suprêmes chantent le blues » (1), Clarisse, Barbara Jean et Odette, les trois inénarrables Afro-Américaines, désormais sexagénaires, toujours inséparables.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?