Châteaux et monuments

Des préventes solidaires

Par
Renée Carton -
Publié le 30/04/2020

« Un pour tous et tous pour Cheverny ! » : en attendant la réouverture, des préventes solidaires sont ouvertes dans le cadre de l'opération Mousquetaires du patrimoine et de la culture.

Cheverny au printemps

Cheverny au printemps
Crédit photo : DR

Pour l'équipe restreinte qui s'occupe de Cheverny, la tâche est lourde. Il faut « gérer l'entretien du château et des jardins, sans oublier l'exploitation forestière, la meute de chiens et les chevaux » et, bien sûr, préparer la réouverture, espérée proche.

Le château appartient à la même famille depuis plus de six siècles, les Hurault, qui compta des financiers et officiers au service de plusieurs rois de France. Ils furent les premiers propriétaires de château privé à autoriser son accès aux visiteurs, en 1922. Donc pas question aujourd'hui de baisser les bras.

C'est pourquoi Cheverny s'est joint à l'opération Mousquetaires du patrimoine et de la culture. Des préventes en ligne, valables 24 mois et qui donnent droit à 10 % de pouvoir d'achat supplémentaire. Les bons d'achat ainsi obtenus permettent de payer les visites, les produits vendus dans la boutique ou le café du château, ou encore louer une Suite.

L'opération Mousquetaires du patrimoine a été lancée par Dartagnans, une start-up qui accompagne depuis 4 ans des centaines de sites et agit pour la préservation du patrimoine de trois façons : achat collectif et gestion de châteaux, financement participatif et tourisme culturel.

Sur le site mousquetairedupatrimoine.fr, on trouvera la liste des dizaines de châteaux et monuments partenaires : le château féodal de Cinq-Mars, qui appartenait à la famille du du favori de Louis XIII exécuté en 1642 pour trahison contre Richelieu ; le château de Villandry, avec ses jardins Renaissance ; le Clos-Lucé de Léonard de Vinci ; l’abbaye bénédictine Sainte-Marie de Longues, témoignage de la vie religieuse normande au Moyen Âge ; le château de Bazoches, construit au XIIe siècle ; la forteresse de Monbazon, avec son donjon fin Xe siècle, ses souterrains et ses animations sur les métiers et les armes du Moyen Âge ; les jardins d'Albertas, en Provence, créés vers 1640... Autant de visites que l'on peut déjà faire en imagination.

R. C.

Source : Le Quotidien du médecin