« Le professeur Marcel Proust »

Des prescriptions à suivre  Abonné

Par
Publié le 05/12/2016
EM-Proust

EM-Proust

Le diagnostic sur l’auteur de « la Recherche », asthmatique-allergique, malade intermittent et convalescent permanent, n’est pas discuté. Et il est déjà posé par la fine fleur de la faculté de l’époque, des Diafoirus qui sont non seulement des nuls dans l’essentiel de leur métier, scientifiquement proches de zéro, mais des êtres inhumains et nocifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte