Les livres de l’été (4)

Des frissons de saison  Abonné

Par
Martine Freneuil -
Publié le 17/07/2020
Genre préféré des vacanciers, le roman policier englobe quasiment tous les sujets de réflexion et d’actualité, quand il ne se penche pas sur notre passé ou dans les tréfonds des âmes. Stratégie, suspense, frissons, émotions garantis.

* L’horreur renouvelée. Célèbre dès son premier roman (« le Monde de Charlie »), Stephen Chbosky a fait sensation outre-Atlantique avec « l’Ami imaginaire », qui s’inscrit dans la lignée des histoires de Stephen King, avec une dimension surnaturelle et horrifique étonnante. Cela débute « normalement » avec la disparition d’un petit garçon dans une forêt en Pennsylvanie et son retour quelques jours plus tard. Mais va suivre un long cauchemar qui touchera tous les personnages dans un crescendo de délire et de fantasmagorie (Calmann-Lévy, 749 p., 23,90 €).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte