Vendredi prochain, la Saint-Valentin

Des cœurs à saisir  Abonné

Publié le 06/02/2014
1391652921493981_IMG_121667_HR.jpg

1391652921493981_IMG_121667_HR.jpg
Crédit photo : DR

1391652918493978_IMG_121664_HR.jpg

1391652918493978_IMG_121664_HR.jpg
Crédit photo : DR

1391652919493979_IMG_121665_HR.jpg

1391652919493979_IMG_121665_HR.jpg
Crédit photo : DR

1391652917492704_IMG_121663_HR.jpg

1391652917492704_IMG_121663_HR.jpg

1391652920493980_IMG_121666_HR.jpg

1391652920493980_IMG_121666_HR.jpg
Crédit photo : DR

L’air du temps

D’après de récentes études menées par TNS-Sofres, près de la moitié de la population compte fêter, d’une manière ou d’une autre, le 14 février et « sa » Saint Valentin. Cette moitié compte ceux qui ne vont rien offrir mais qui sont d’accord pour recevoir un cadeau de leur cher(e) et tendre ! Et combien, dans l’autre camp, aimeraient se sentir concernés par le bonheur d’être « in love » ? Allez, grosso modo, 40 % supplémentaires, ce qui fait un total de 90 % de la population à être potentiellement susceptible de bourse délier pour cette journée unique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte