Les livres de la médecine

De la fiction à la révélation intime  Abonné

Par
Martine Freneuil -
Publié le 07/10/2019
Médecins, Patricia Vergauwen, Serge Tisseron et Bruno Veyrès ont saisi le témoignage, le récit autobiographique et la fiction pour dire le deuil, la honte et l’impossible rédemption. Annette Hug s'empare de la figure de José Rizal, héros de l’indépendance des Philippines et médecin, tandis que Stéphanie Fugain interroge les médecins et les soignants ; et alors qu’une héroïne sortie du « Quatuor » d'Anna Enquist remet en question sa façon d’exercer la médecine, Julia Buckley plaide en faveur des traitements alternatifs.

Patricia Vergauwen est pédiatre à Bruxelles. Elle est aussi la mère de quatre enfants, dont Victor, mort à l’âge de 13 ans à la suite d’une chute de dix mètres. Trois ans après le drame, elle publie avec son mari et père de Victor, Francis Van de Woestyne, éditorialiste à « La Libre Belgique », un bouleversant récit, « Un enfant » (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte