« Des hommes en devenir »

Confessions insoutenables  Abonné

Par
Publié le 01/06/2017
Théâtre-Xavier Gallais

Théâtre-Xavier Gallais
Crédit photo : EMMANUEL MEIRIEU

En quelques années, Emmanuel Meirieu a forgé son esthétique et son éthique du théâtre. Il a toujours privilégié des histoires humaines cruelles. Après « De si beaux lendemains », d’après l’Américain Russell Banks, il a adapté le livre très puissant du grand reporter et romancier Sorj Chalandon « Mon traître ». Ce que nous pouvons appeler son esthétique est de réduire le jeu à des personnes/personnages qui s’adressent directement aux spectateurs, témoignent et les prennent à témoin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte