Talentueux musiciens

Comment faire fructifier l'héritage  Abonné

Par
Didier Pennequin -
Publié le 27/01/2020
À défaut de révolutionner le jazz aujourd'hui, plusieurs musiciens, toutes générations confondues, donnent un nouveau souffle à l'héritage.

* Les fantômes du passé hantent souvent la mémoire des jazzmen actuels. Chez Laurent Marode, c'est celui de Charles Mingus et de ses fameux Workshop des années 1960. Aux commandes d'un nonet comprenant plusieurs pointures du jazz hexagonal (dont Fabien Mary, trompette, David Sauzay, saxophone-ténor/flûte, Jerry Edwards, trombone, ou Mourad Benhammou, batterie), le pianiste/compositeur/arrangeur évoque et invoque notamment l'esprit du grand Charles du jazz. Mais aussi ceux de Miles Davis, Lee Konitz ou Oliver Nelson.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte