Au musée Maillol

Chefs-d'oeuvre de la collection Rosenberg  Abonné

Par
Publié le 09/03/2017
Art-Rosenberg

Art-Rosenberg
Crédit photo : SUCCESSION PICASSO/RMN/T. LE MAGE

Après avoir hérité avec son frère de la galerie de leur père, Paul ouvre à Paris sa propre galerie en 1913. Après Marie Laurencin, sa première artiste (qui fera le portrait de la petite Anne), il rencontre en 1918 Picasso, qui délaisse le cubisme pour une période de retour à l’ordre. Puis viendront Braque, Léger, Matisse. Il les expose avec le fond de la galerie paternelle, Monet, Seurat, Renoir, les peintres de Barbizon, pour ne pas effrayer ses clients par tant de modernité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte