CADILLAC-SUR-GARONNE

Centre hospitalier de Cadillac

Par Pascal Thomeret
Publié le 14/08/2016
- Mis à jour le 16/09/2016
Cadillac Journées Patrimoine

Cadillac Journées Patrimoine

C'est de la grande tradition des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle qu'est né le Centre hospitalier de Cadillac... Alors qu'au XIe siècle l'hospice d'alors donne l'asile aux pauvres et aux infirmes, des « cellules » accueillent – et encore aujourd'hui – des pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle

Quelques siècles plus tard et grâce à une donation prestigieuse, en 1617, le duc d'Epernon fit ériger à la place de l'hospice un nouvel établissement, plus moderne, qui accueillera peu à peu au XVIIIe des malades mentaux. Une nouvelle loi sur les aliénés, en 1838, fit officiellement de l'hôpital de Cadillac un asile pour malades mentaux sous le contrôle de l'Autorité publique.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale (1946), le premier service destiné aux « enfants inadaptés » fait son apparition et, en 1963, le Centre hospitalier est doté de l'unité pour malades difficiles (UMD) qui accueille des patients dont les troubles du comportement ne permettent pas le maintien dans une unité classique.

Depuis les années 70, l'établissement développe un réseau d'alternatives à l'hospitalisation sur un territoire qui s'étend de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB) jusqu'au Sud Gironde.

L'hôpital, voulu par le duc d'Epernon et considéré comme l'un des plus importants établissements de santé mentale français, fêtera en 2017 ses 400 ans.

[[asset:image:3266 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":[],"field_asset_image_description":[]}]][[asset:image:3271 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":[],"field_asset_image_description":[]}]][[asset:image:3276 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":[],"field_asset_image_description":[]}]][[asset:image:3281 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":[],"field_asset_image_description":[]}]]A partir du 18 septembre (jusqu'au 28 octobre 2016) au restaurant du personnel, exposition intitulée « le Temps de la colonie » réalisée à partir du fonds iconographique de l'établissement. 


 
Dimanche 18 septembre 2015 – Déambulation théâtralisée « Parcours Zébré n° 3 : le Retour de Duke ou Je ne suis pas folie » à 15 h et à 17 h 30.


 

Information, contact

Centre hospitalier Cadillac
89, rue Cazeaux-Cazalet
33410 Cadillac-sur-Garonne

Tél. 05 56 76 54 54
info@ch-cadillac.fr