CINEMA - « Toutes nos envies », de Philippe Lioret

Ce qu’on fait de nos vies  Abonné

Publié le 09/11/2011
1320804692296601_IMG_70966_HR.jpg

1320804692296601_IMG_70966_HR.jpg
Crédit photo : G. FERRANDIS

TOUTES nos envies, ce sont celles que les sociétés de crédit et les banques offrent de satisfaire, à un coût souvent prohibitif et sans que les personnes qui se laissent tenter aient conscience du danger. Après les migrants (« Welcome »), Philippe Lioret se penche sur les victimes du surendettement* en s’inspirant de deux ressorts du livre d’Emmanuel Carrère « D’autres vies que la mienne » : le combat de deux juges, une femme et un homme, contre un système qui aggrave la précarité, et le face-à-face de la première avec une maladie qui la condamne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte