CLASSIQUE - Avant-première

Cav’ and Pag’ à l’Opéra de Paris  Abonné

Publié le 16/04/2012

LE FAIT de jouer ensemble « Cavalleria Rusticana » (chevalerie rustique, si l’on veut traduire) et « I Pagliacci » (les paillasses) est une tradition anglo-saxonne : le fameux « Cav’ and Pag’ » est souvent à l’affiche de Covent Garden comme du Metropolitan Opera et rarement chez nous (« Cavalleria » entre au répertoire de l’Opéra de Paris). On doute du bien fondé de cette réunion, car, si ces deux relativement courts opéras en un acte sont fondateurs du vérisme musical italien, ils le sont de façons opposées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte