Les Hauts de Loire, à Onzain

Calme et volupté en Val-de-Loire

Publié le 06/08/2019
- Mis à jour le 06/08/2019

Hôtel 4 étoiles, le domaine des Hauts de Loire est un havre de paix au cœur de la région des châteaux. Pour la gastronomie, un restaurant doublement étoilé. Cap sur Onzain, dans le Loir-et-Cher. Bonnes tables, hôtel... Pendant l'été, « le Quotidien » revisite quelques lieux propices à la détente et aux loisirs.

Domaine des Hauts de Loire - DR

Entre Chaumont et Amboise, à quelques minutes des châteaux, à courte distance des vignobles régionaux prestigieux, on franchit l’imposant portail en fer forgé du domaine avec admiration. Le parc arboré de 70 hectares, pas moins, parcouru par les étangs, est un havre de paix que l’on découvre avec l'une des bicyclettes mises à la disposition de la clientèle. L’artiste Pierre Yermia y a installé quelques-unes de ses œuvres monumentales.

Membre du groupe d'hôtels de luxe H8 Collection, qui vise le meilleur, cet ancien pavillon de chasse érigé au XIXe a de quoi séduire. Chambres et suites d’un confort extrême, tout nouveau Spa Clarins, respectable piscine extérieure ouverte l’été, et tables renommées. Le Bistrot, face au potager, pour la convivialité des plats typiques de la région, et les Hauts de Loire, restaurant de l'excellence, 2 macarons du Guide Rouge solidement accrochés.

Servie par l’infini terroir ligérien, la partition du chef Rémy Giraud enchante. On vient se surprendre des nouvelles compositions de la saison, des dernières trouvailles du sommelier. Pour commencer, les asperges de Samuel Marpault, œufs de caille fumés, charlotte petits pois-morilles et crémeux de jambon, le caviar de Sologne, langoustine, crème chou-fleur et gelée claire de poissons séchés, ou le foie gras en croûte d'épices douces, artichaut au jambon de canard.

Voici l’exquis turbot rôti sur l'arête, le duo de clupéidés, comprenez l’alose de Loire et sa crème de pomme de terre à l’ail des ours et sprats en cromesquis, le pigeonneau rôti au jus de presse, la cuisse braisée et la polenta crémeuse. Des plats enlevés, audacieux, pour un moment de grâce !

Imposant livre de cave et service aux petits soins. On réserve une place pour les merveilles du dessert. La framboise au cassis, sorbet citron-basilic, un délicat parfait chocolat sous sa crème glacée cacahuète ou le tartare de fraise au vinaigre de coquelicot et sa betterave confite.

Menus à partir de 79 €, carte 100 € environ. Chambre à partir de 250 €.

Relais-Châteaux Les Hauts De Loire****, Onzain (41). Tél. 02.54.20.72.57, www.hautsdeloire.com/fr