L'addiction à la consommation

Bioconsumérisme et biocapitalisme  Abonné

Par
André Masse-Stamberger -
Publié le 23/09/2019
Le sociologue Razmig Keucheyan, déjà auteur d'un remarquable essai sur le constructivisme (Hermann, 2007), revient dans cette étude sur « les besoins artificiels ». Il scrute leur origine, la manière dont, en particulier, le système capitaliste les fabrique et nous en rend esclave.

On retrouvera dans ce livre beaucoup de Marx, et un peu de nostalgie pour qui n'a pas oublié les attaques sur la « société de consommation » et les besoins factices qu'elle crée – et qui se souvient notamment des « Choses », de Georges Pérec, qui signait toute une époque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte