Ouverture des coffres

Bandes à part  Abonné

Par
Didier Pennequin -
Publié le 30/09/2019
Trois inédits viennent d'être publiés. Celui de Miles Davis aurait peut-être pu rester dans les coffres, mais ceux de John Coltrane et Barney Wilen méritaient amplement d'en sortir.

Enregistrements inédits, perdus et/ou oubliés. Méritent-ils tous d'être un jour publiés ? Là est toute la question. Dans le cas du « nouvel album inédit » de Miles Davis, « Rubberband » (Warner Records/Rhino), la question se pose !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte