« Antichrist », de Lars von Trier

Au-delà du scandale

- Mis à jour le 02/06/2009

SUR LA CROISETTE, le jury du prix œcuménique, présidé par le réalisateur Radu Mihaileanu, après avoir couronné « Looking for Eric », la comédie chaleureuse de Ken Loach, a tenu à décerner un antiprix à « Antichrist », afin « d’honorer le film le plus misogyne du "plus grand cinéaste du monde" », ainsi que se décrit ironiquement Lars von Trear. De son côté, son producteur, lucide, a prévu pour les pays les plus prudes et les télévisions une version allégée des scènes les plus violentes ou jugées pornographiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?