Sur Arte, vendredi

Adjani, médecin du travail engagé  Abonné

Par
Publié le 17/11/2016
Télé-Carole Matthieu

Télé-Carole Matthieu
Crédit photo : ELEMIAH/M. CROTTO

« Ce film dévoile un monstre sans visage, un monde qu'on nous a rendu invisible, peuplé de gens rendus inexistants au prétexte de politiques de rentabilité » : Isabelle Adjani parle ainsi de « Carole Matthieu », thriller social librement inspiré d'un roman de Marin Ledun, « les Visages écrasés », dont elle interprète le rôle principal et est productrice associée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte